6 octobre 2021

Questionnement 1

Comment les « Si » peuvent devenir des « Comment »

Et si on disait « comment » au lieu de « si » ?

Si on remplaçait «  si tu es capable de…. » par « comment tu es capable de… ».

Avec « comment tu es capable de », on part de la confiance que l’on a que l’enfant est capable dans une certaine mesure, qui est celle de son âge, de son vécu et de ses expérimentations. Et que cette capacité ne va faire que s’accroitre, grandir. Aujourd’hui, je suis un peu capable et demain encore plus. C’est sécurisant pour l’enfant, il est reconnu dans une capacité naissante, et dans son pouvoir de la faire / laisser s’épanouir, devenir. On tend tous à devenir…

Avec le « si », un doute s’interpose, une évaluation, un préjugé de l’adulte que l’enfant peut ne pas être capable. Cela peut devenir aussi une condition à des autorisations à faire d’autres choses. L’enfant est alors limité par le jugement de l’adulte dans ses capacités. Alors que pourtant même lorsque qu’il n’est en effet pas encore en capacité de faire quelque chose dans la réalité, il est toujours capable de s’imaginer comment ce sera quand il pourra le faire, il est possible de rêver, de se réjouir avec lui de ce futur à savourer.

Rien n’est impossible, tant que cela n’a pas été fait.